Mahima Mathew: Une Jeune Femme De 31 Ans, Enceinte, Décède Dix Jours Après Avoir Reçu Son Injection AstraZeneca Contre Le COVID-19

Read the English version here

Témoignage original en date du 22 août 2021 

The COVID World posté le 5 octobre 2021 

KANJIRAPPALLY, KERALA – Une femme enceinte décède dix jours après son injection AstraZeneca contre la COVID-19. Mahima Mathew, une jeune femme de 31 ans a reçu son injection le 6 août. Elle était enceinte de 7 semaines à ce moment-là. Mahima a commencé à expérimenter de sérieux problèmes de santé le 11 août. Elle a été hospitalisée quatre jours, mais son état empirait, jusqu’à son décès le 20 août. 

Mahima a reçu sa première injection l’hôpital de Pala. Elle souffrait de sévères problèmes de santé débilitants plusieurs jours après. Elle est retournée à l’hôpital de Pala où les médecins lui ont prescrit des anti-douleur et l’ont renvoyée chez elle. Elle a été ramené en urgence à l’hôpital après être tombée inconsciente le 15 août. Elle a été déclarée en mort cérébrale et décède le jour suivant, le 20 août. L’hôpital qui l’a traitée déclare que le vaccin AstraZeneca est la cause de son décès. 

L’autopsie à montré que Mahima avait souffert d’une hémorragie cérébrale induite par le vaccin:

S’il vous plaît soutenir notre travail en cours.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x