Sunata Khumchai: Une Professeur De 59 Ans Décède Dix Jours Après Avoir Reçu Le Vaccin AstraZeneca Contre La COVID-19, Son Fils Demande Justice

Read the English version here

Histoire originale postée le 10 septembre 2021 

The COVID World posté le 7 octobre 2021 

PHITSANULOK, THAÏLANDE – Une femme de 59 ans décède dix jours après avoir reçu le vaccin AstraZeneca contre la COVID-19. Khumchai a reçu sa première injection, le 30 juin et sa seconde le 27 août. Elle a souffert de plusieurs symptômes après sa seconde injection, incluant de la fièvre, migraines et des douleurs dans le corps. Ses symptômes se sont empirés et elle a souffert d’un AVC le 6 septembre. Elle a été hospitalisée, mais est décédée quelques heures plus tard. La cause de son décès étant un anévrisme cérébral.  

M.Supawit Khamcham, son fils de 27 ans, dit: ‘’Elle a commencé à avoir plusieurs problèmes de santé après son second vaccin. Elle pensait que ces symptômes étaient communs après la vaccination, donc elle a juste pris du paracétamol. Les symptômes ont persisté durant plusieurs jours jusqu’au soir du 6 septembre, quand ma mère a eu une terrible migraine. Alors que nous nous préparions à aller à l’hôpital, elle s’est évanouie. Je l’ai immédiatement emmenée dans une clinique privée. Les médecins m’ont informé que ma mère avait fait un AVC et que ses chances de survie étaient minces. Elle est morte durant cette nuit.’’ 

La famille est convaincue qu’elle est décédée du vaccin. La femme a fait des bilans de santé annuels où aucun problème sous-jacent n’a jamais été trouvé. Elle était en parfaite santé et se préparait à la retraite en avril 2022. La famille a déclaré qu’ils ne stopperont pas les recherches jusqu’à avoir des réponses. 

Please support our ongoing work.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x