Rosette Kyarikunda: Une Étudiante En Médecine Décède 2 Semaines Après Avoir Reçu Le Vaccin AstraZeneca Contre La COVID-19, La Famille Réclame Justice

Read the English version here

Témoignage original en date du 4 septembre 2021 

The COVIDWorld posté le 22 octobre 2021 

KAMPALA, OUGANDA – Une étudiante en médecine est décédée 2 semaines après avoir reçu le vaccin AstraZeneca contre la COVID-19. Rosette Kyarikunda a reçu l’injection le 17 août. Elle a immédiatement souffert de multiples symptômes, notamment de graves maux de tête, de la fatigue et des douleurs dans son corps. Elle a été hospitalisée le 25 août où son état s’est rapidement détérioré. Elle est tombée dans le coma le lendemain et est décédée le 31 août. La famille de l’étudiante en médecine de cinquième année exige des réponses quant à son décès soudain.

Rosetta a posté ce message en ligne quelques jours après avoir reçu le vaccin:

“Ce vaccin covid veut certainement ma peau. Je n’ai jamais expérimenté ce genre de migraines et de douleurs thoracique durant toutes les années que j’ai passé sur cette planète. Que Dieu ait pitié.”  

Elle a été admise à l’hôpital régional de Mbale le 25 août. Les médecins l’ont transférée à l’hôpital général de Kiruddu à Kampala le même jour. Un scanner a révélé un œdème cérébral. Elle est tombée dans le coma et est décédée le 31 août. 

Rosette, qui était étudiante à l’Université Busitema, a dû prendre le vaccin contre la COVID-19 comme condition pour reprendre les cours à l’université. Un porte-parole de l’université a déclaré que le gouvernement avait ordonné que tous les étudiants soient vaccinés contre la COVID-19 avant de reprendre leurs études à l’université.

S’il vous plaît soutenir notre travail en cours.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x